Vincent BOIGE & Sarah PRETERRE

Vincent BOIGE & Sarah PRETERRE

Chiropracteurs, spécialistes de la santé humaine

Les aliments qui protègent votre cerveau

aliments et cerveau

Saviez-vous que certains aliments protègent votre cerveau ? De plus en plus de pathologies dites neuro-dégénératives sont découvertes aujourd’hui, j’aimerais vous donner des outils pour booster votre cerveau. La nutrition a un impact majeur sur notre physiologie. Elle joue sur nos pensées et nos émotions de façon chimique.

Les neurones chez l’adulte ont besoin de beaucoup d’énergie. Ils utilisent 20% des ressources totales du corps. Pourtant les neurones et le cerveau ne représentent que 2% de la masse du corps.

Le sucre : un aliment nécessaire pour votre cerveau

Mais attention une glycémie trop élevée est néfaste, il faut donc des bons sucres. Vous pouvez manger des barres de céréales complètes maisons, du miel ou des dates. Avant ou après une séance de sport. Ou pendant que vous accomplissez une tâche qui vous demande une grande concentration. Ainsi votre glycémie restera équilibrée et vos neurones auront de quoi tenir !

2 aliments indispensables pour votre cerveau : le fer et l’oxygène

Le cerveau est l’organe de votre corps qui a besoin du plus d’oxygène. Les cellules cérébrales à elles seules prennent 40% de l’oxygène du corps. Des études ont montré que des carences en fer chez l’enfant entrainent un retard lors de l’apprentissage et de la lecture. Si cette carence est chronique elle altère le cerveau sur le long terme. Heureusement cela est réversible.

Les symptômes d’une carence en fer sont : une fatigue, un teint pâle, des troubles de la concentration et de la mémoire. Pour les femmes il est recommandé d’augmenter les apports en fer avant les règles. Surtout si vous êtes sujettes à de la fatigue au début des cycles. Les légumineuses comme les lentilles contiennent 3 fois plus de fer que la viande rouge. D’ailleurs, vous trouverez une grosse quantité de fer dans les graines ou la spiruline (algue). Il faut toujours consommer « son fer » avec de la vitamine C pour l’absolution de celui ci. Enfin, les tanins, que l’on trouve dans le thé et le café diminuent l’absorption de fer. Il faut donc boire du thé en dehors des repas ou préférer les tisanes.

Les acides aminés pour votre cerveau : quels aliments en contiennent

Dans la famille des acides aminés il y a en a 8 qui sont essentiels. Regroupés, ils forment des protéines. La sérotonine est impliquée dans la gestion des humeurs et est responsable de l’état de joie et de bonheur. La production de sérotonine varie essentiellement en fonction du taux de tryptophane dans le cerveau. Donc une alimentation faible en sucre et en tryptophane augmente le risque de dépression. Pour éviter cela mangez des cacahouètes, des myrtilles, du riz complet, du chocolat, des bananes et des oeufs.

Attention, beaucoup de laboratoires proposent de la sérotonine en gélules. Elle n’est cependant pas biodisponible. C’est à dire que le corps ne l’absorbe pas aussi bien que lorsqu’elle vient directement de votre alimentation.

Pour votre mémoire, les aliments riches en oméga 3 nourrissent votre cerveau

On évite à tout prix les graisses saturées qu’on trouve dans les produits transformés. Les acides gras que l’on trouve dans les huiles végétales (colza, lin, noix) apportent du bon cholestérol. Cela agit sur le développement cérébral, améliore la mémoire, protège contre l’athérosclérose et les AVC. Attention il ne faut pas chauffer les huiles. On peut aussi trouver ses apports en oméga 3 dans les poissons gras. De préférence les petits poissons. Les gros poissons sont bourrés de métaux lourds !

L’eau, l’aliment indispensable pour le cerveau

Rien de tout ce que j’ai cité précédemment n’est vrai si vous ne buvez pas ! L’hydratation est tout aussi importante que l’alimentation elle permet la circulation de tous les nutriments.

La caféine diminue le diamètre des vaisseaux sanguins. À court terme vous aurez une augmentation de la concentration. Attention, contrairement à ce que certains pensent : elle déshydrate ! N’oubliez pas d’équilibrer l’apport en buvant de l’eau ensuite.

Les vitamines, le calcium, le magnésium, le potassium et le zinc sont des apports tout aussi importants. Les fruits et les légumes vous apportent les fibres et les vitamines nécessaires. Les flocons d’avoines sont bourrés de magnésium zinc et calcium. L’aliment miracle avec le quinoa qui comprend les 8 acides aminés essentiels.

Le mouvement : un aliment vital pour le cerveau

Dans cet article, vous comprendrez l’impact des soins chiropratiques sur votre cerveau.

cerveau

Mon top 5 des aliments qui protègent notre cerveau

  • Bananes : pour le potassium, les vitamines et le tryptophane
  • Pommes : pour les fibres, excellent pour le transit
  • Flocons d’avoine / quinoa : au petit déjeuner ou dans mes galettes végétales (falafel)
  • Graines de lin et huiles végétales. Cela m’apporte les oméga 3 pour booster mes neurones, ma mémoire et protège mes artères. 
  • Citron + spiruline : vitamine C et fer, antioxydant et plein de bonnes choses. Lutte contre la fatigue, équilibre la sensation de faim et protège mon corps contre les radicaux libres. 

Pour aller plus loin, prenez rendez-vous avec Sarah Preterre ou Vincent Boige sur Doctolib.

Les derniers articles

Douleur, mieux comprendre la douleur.

Avez-vous déjà ressenti des douleurs sans aucune raison apparente ? Une douleur apparue spontanément par exemple ? Nous savons aujourd’hui qu’un problème